KARIM ZIAD

Le virtuose de la batterie

Il est alors batteur très courtisé et devient un musicien de la scène maghrébine (Cheb Mami, L’Orchestre National de Barbès ou Khaled...)

Issu d’une famille de mélomanes, Karim Ziad naît en 1966 à Alger. Passionné de musique, il fait ses débuts dans les années 80 et en intégrant des groupes comme Sweet Jazz et Khindjar (premier groupe de hard rock oriental). C’est en 1989 que Karim Ziad s’installe à Paris pour intégrer l’école d’Emmanuel Boursault et Guy Lefèbvre ainsi que le Conservatoire de Fontenay sous-bois. Il est alors batteur très courtisé et devient un musicien de la scène maghrébine (Cheb Mami, L’Orchestre National de Barbès ou Khaled…) mais cela ne lui suffit pas.Il cherche d’autres horizons. Si c’est avec Safi Boutella que ce batteur vite reconnu estime avoir fait ses premiers rythmes asymétriques, c’est avec ses collaborateurs Sixun, Ultramarine, Bojan Z ou Joe Zawinul qu’il trouve le chemin originel : puiser aux racines pour créer un son riche et polymorphe. Depuis plus de dix ans, Karim Ziad programme le Festival de Gnaoua d’Essaouira, creusant les possibilités de rencontres entre la liberté du jazz et ces musiques populaires traditionnelles qui le passionnent.

Event List